ovacommunaute4

 

“Je pense que quelque part on peut dire que je ne mangeais pas pour vivre mais je vivais pour manger ! J’adorais la nourriture et je succombais pratiquement toujours… Ce n’était pas tant le fait que je mangeais déséquilibrée (mon alimentation était variée ; je mangeais de tout viande, poisson, légumes, féculents, fruits) mais c’est surtout que je m’autorisais tout et tout le temps.

J’étais très gourmande et c’était souvent la quantité plus que la qualité.

Du fromage après le repas, tout le temps ! ; un dessert pour finir sur une note sucrée… souvent !; je ne me refusais rien même si je savais que j’allais le regretter dans une heure.

Mon pharmacien que je connaissais depuis longtemps et qui m’avait vu grossir a vue d’œil m’a dit que j’avais des problèmes avec mes sensations de faim et de satiété. Il m’a conseillé Ovamine pour diminuer mon appétit sans être un coupe-faim pour autant.

Dès la première semaine je commençais déjà à moins me resservir. Ovamine m’a permis de m’arrêter de manger quand je n’avais plus faim ; je n’éprouve plus le besoin de me resservir après le repas.

J’ai perdu du poids, 9 kilos en 3 mois, sans me priver et en diminuant uniquement mes quantités.”